GUERRE DES CHIFFRES EN SUISSE

Une étude révèle que le dieselgate a débouché sur une chute du prix de vente des VW diesel d’occasion du groupe produits entre 2009 et 2013, en moyenne de 30% jusqu’à fin mai dernier.

Chute du prix de vente des véhicules diesel d’occasion

A peine le brasier entre VW et ses équipementiers est-il éteint qu’une nouvelle affaire vient rallumer la mèche de la polémique, en Suisse cette fois. Une étude menée par comparis.ch révèle que le scandale des moteurs truqués a débouché sur une chute du prix de vente des véhicules diesel d’occasion du groupe produits entre 2009 et 2013, en moyenne de 30% jusqu’à fin mai dernier. Parmi les modèles les plus touchés figurent la VW Caddy (-40% entre août 2015 et février 2016) et la Golf (-53% sur la même période). L’affaire aurait même pénalisé les modèles essence, avec un recul des prix de 45% pour la Skoda Superb.

Etude objective et scientifique

Comparis.ch précise que son étude est fondée sur l’analyse des annonces parues sur son portail, qui regroupe les huit plus grands opérateurs de vente auto online du pays, avec plus de 21 000 offres listées chaque jour. «Notre étude est objective et scientifique», indique Manuela Rimlinger, porte-parole du comparateur.

AMAG n’est pas d’accord

AMAG ne l’entend pas de cette oreille.«Nous n’avons pas encore compris la méthodologie de Comparis», souligne Dino Graf, responsable corporate communication de l’importateur. Pour faire contrepoids à Comparis, AMAG a publié mardi dernier ses propres conclusions: «AMAG évalue chaque semaine les modifications des prix de tous les modèles. Cette évaluation tient compte du prix des occasions et comprend aussi des voitures touchées par le dieselgate. En considérant les jours d’immobilisation des véhicules qui nécessitent une évaluation approfondie, aucune anomalie n’a été constatée. Des fluctuations de prix se sont produites et se produisent. Elles sont toutefois habituelles sur le marché et modérées en comparaison avec le volume total. D’ailleurs, Eurotax, instance indépendante des marques, examine le développement des prix depuis 50 ans et n’a remarqué aucune fluctuation inhabituelle.»

 

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!