POUR LE FUTUR, OPEL DÉPENSE SANS COMPTER

A Rüsselsheim, sur le site de son siège, Opel a inauguré un nouveau complexe de bâtiments qui accueillera sous peu le matériel et le personnel nécessaires au développement de nouvelles propulsions alternatives. De quoi permettre à la firme allemande de maintenir son avance prise avec le lancement de l'Ampera-E.

Constructeur avant-gardiste

Opel n’en finit plus de surprendre. Il y quelques semaines, la firme de Rüsselsheim présentait, au Mondial de Paris, l’Ampera-E, une voiture électrique capable de parcourir — théoriquement du moins — 400 km sur une seule charge. C’est 100 km de mieux que sa rivale la plus sérieuse, la BMW I3. Et, visiblement, le constructeur semble prêt à tout pour maintenir ses concurrents à bonne distance technologique. Il vient d’annoncer avoir achevé la construction d’un bâtiment capable d’accueillir les infrastructures nécessaires au développement de nouvelles propulsions appelées à motoriser les véhicules de tourisme de demain et d’après-demain.

The propulsion units undergo technical preparations for the tests before they enter the dynamometers on an ultra-modern levitation cushion.7 étages dédiés à la recherche

Effectivement, le Global Propulsion Systems Laboratory est prêt à entrer en service. D’une valeur de 210 millions de dollars, ce laboratoire ultramoderne est en fait constitué de plusieurs bâtiments qui couvrent à eux seuls une superficie d’environ 36 000 m². En plus du centre de technologie et d’une multitude de bureaux, le complexe est également composé de 45 bancs d’essai dynamométriques! Ils accueilleront, à terme, plus de 800 ingénieurs et techniciens. Ces derniers développeront les systèmes de propulsion de l’avenir.

Opel has invested €210 million in the complex of the new Global Propulsion Systems Center in Rüsselsheim. More than 800 people work here.Respect de l’environnement

« Le nouveau centre de développement rendra notre travail encore plus rapide et encore plus efficace. C’est un outil au service d’Opel, mais aussi de Rüsselsheim et de la totalité du réseau de recherche et développement de GM. Opel et sa société mère, General Motors, veulent rester des leaders de la propulsion soucieuse de respecter l’environnement, comme on peut le constater avec la nouvelle Ampera-e, une voiture électrique révolutionnaire, » a expliqué Karl-Thomas Neumann, le CEO d’Opel. Et de continuer: « Ce nouveau centre est un investissement stratégique très important. Nous allons y développer les systèmes de propulsion du futur en utilisant des outils ultramodernes et 45 nouveaux dynamomètres. GM a décidé de construire ce centre à Rüsselsheim pour une bonne raison. C’est le signe que nous reconnaissons l’excellence et le savoir-faire des ingénieurs hautement qualifiés d’Opel. Le réseau mondial permet à GM et à Opel de disposer d’une expertise particulièrement forte. »

Opel CEO Dr. Karl-Thomas Neumann explains the ultra-modern testing facility to the guests of honor. From left to right: Uwe Baum, Deputy Chairman of the Opel Works Council, Christian Müller, Vice President GM Global Propulsion Systems, Europe, Opel CEO Dr. Karl-Thomas Neumann, Rüsselsheim’s Lord Mayor Patrick Burghardt, Hessian Prime Minister Volker Bouffier and Dan Nicholson, GM Vice President Global Propulsion Systems.

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!