ROLLS-ROYCE PHANTOM : LA REINE EST MORTE, VIVE LA REINE!

Treize ans après son lancement, la Rolls-Royce Phantom septième du nom tire définitivement sa révérence. Elle sera "reconduite" l'année prochaine.

Clap de fin

Première Rolls-Royce assemblée sous l’ère BMW, la septième génération de Phantom avait été dessinée par Marek Djordjevic. Pour créer son œuvre, il se raconte que l’homme avait alors puisé son inspiration dans la version Phantom des années 30. Aujourd’hui, celle qui peut se targuer d’être sans aucun doute la voiture la plus luxueuse de la planète tire sa révérence. L’occasion pour le constructeur anglais de décliner son modèle emblématique dans une ultime version.

P90247927-highResRéférence nautique

Livré dans une teinte « Blue Velvet », garni d’un intérieur « Ocean Line », ce dernier exemplaire de Phantom est unique. Entièrement personnalisée selon les souhaits de son propriétaire, un fidèle client de la marque britannique, la limousine — le terme semble presque péjoratif lorsque l’on parle d’une Rolls! — adopte des décorations nautiques. Effectivement, l’habitacle se pare de marqueteries représentant des paquebots, de sièges et moquettes évoquant des vagues, ou encore de montres inspirées par les horloges des grands navires.

Huitième génération

Pour autant, le nom Phantom ne s’éteindra pas. Le manufacturier de Goodwood l’a d’ailleurs confirmé: une huitième génération de limousine est bien prévue. Toujours en développement, la belle pointera le bout de son long capot courant 2018. La voiture sera assemblée sur une plateforme qu’elle partagera avec le prochain SUV de la marque: le Cullinan.

P90247928-highRes

Pas de commentaire

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!