MERCEDES-MAYBACH G 650 LANDAULET : LE CLASSE G DUBAÏOTE

Mercedes-Maybach vient de dévoiler le Classe G Laudaulet. Version ultra luxueuse et découvrable de l'indécrottable Classe G, le véhicule ne sera décliné qu'à 99 unités.

G cabriolet

Jadis marque à part entière, Maybach est aujourd’hui à Mercedes ce que Vignale est à Ford, à savoir la division luxueuse du constructeur. Ce département vient d’ailleurs de dévoiler un nouveau modèle: le G650 Landaulet, version rallongée (empattement plus long de 578 mm), cabriolet (Landaulet signifie que l’arrière du véhicule est découvrable grâce à une capote en toile électrique) et exclusive (seuls 99 exemplaires seront assemblés) de l’indécrottable classe G.

V12 AMG

Ultra confortable, la voiture permettra à ses passagers arrière de profiter du paysage à ciel ouvert tout en étant confortablement installés dans des sièges massants, chauffants ou réfrigérants, le Landaulet reprenant les fauteuils de l’habitacle de la Classe S Maybach. Sous le capot, bien qu’il ne soit pas badgé AMG, le G650 embarque logiquement le V12 6.0 l biturbo d’AMG qui développe 630 ch et 1000 Nm. L’idée ici n’est pas de conférer au Classe G des prétentions sportives mais plutôt de lui permettre de mettre tout le monde d’accord aux carrefours dubaïotes. Cela dit, posé sur des roues de 22 pouces en 325/55 et doté d’une boite automatique ultra performante, d’une garde au sol vertigineuse, et d’un différentiel verrouillable, le G 650 s’annonce sans aucun doute comme un excellent franchiseur.

A Genève

Le prix de ce monstre? Il n’a pas encore été dévoilé. Mais il ne serait pas étonnant de le voir atteindre le demi-million de francs. Réponse définitive au prochain salon de Genève, où la bête sera dévoilée.

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!