UN UTILITAIRE ÉLECTRIQUE POUR HARRODS

Visiblement, Londres ne jure plus que par les voitures électriques. L'enseigne Harrods a, elle aussi, passé commande d'un véhicule qui carbure au kWh pour faire ses livraisons.

Nissan e-NV200

L’avenir sera électrique ou ne sera pas. Cette affirmation est d’autant plus vraie lorsqu’on parle de la mobilité urbaine. Et les Anglais semblent l’avoir bien compris. Après avoir annoncé leur intention d’électrifier leurs célèbres « blacks cabs », c’est au tour du magasin londonien le plus emblématique de la capitale anglaise de « franchir le cap ». Effectivement, pour faire ses livraisons, le fleuron d’outre-Manche, Harrods, a passé commande chez Nissan d’un e-NV200, version électrique de l’utilitaire nippon.

50 livraisons par semaine sur une seule charge

Il faut dire que les utilitaires électriques sont plutôt bien adaptés à cet usage. Capable de couvrir une distance théorique de 170 km — en réalité, on est plus proche des 100 km… —, l’e-NV200 serait, selon Nissan, en mesure de faire jusqu’à 50 livraisons par semaine sans nécessairement avoir besoin de se recharger plus d’une fois tous les 7 jours. A l’intérieur, le fourgon a été spécialement adapté pour répondre aux différents besoins de livraison du magasin. Aussi, l’espace arrière est réfrigéré — on espère que le dispositif ne pompe pas directement sur la batterie! — et des étagères ont été ajoutées pour permettre aux produits frais d’être transportés dans des conditions optimales. A l’extérieur, la carrosserie a été peinte dans la livrée traditionnelle Harrods vert et or.

Une armada de véhicules électriques au début du siècle

C’est assez amusant de voir comment l’histoire peut se répéter: en 1919, Harrods, dont la date de création date du début du 19è siècle, s’était déjà muni d’une armada de camionnettes électriques pour faire ses livraisons — oui, oui, la technologie des véhicules électriques ne date pas d’hier. Effectivement, le magasin utilisait des fourgons électriques American Walker avant de construire quelques années après sa propre flotte de véhicules électriques. Cette dernière comptait d’ailleurs une soixantaine de véhicules. Impressionnant!

Pas de commentaire

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!