RENAULT R.S. VISION 2027 : LA MONOPLACE DE DEMAIN

A Shanghai, Renault a dévoilé sa vision de la F1 de demain. La monoplace fait la part belle à l'électrique, à la sécurité et... aux courbes de la pilote.

Le pilote au cœur de la discipline

A Shanghai, Renault a dévoilé un concept de prototype de Formule 1 — oui oui, ça existe. Bonne nouvelle, l’auto replace l’humain au centre du sport. Aussi, le casque et le cockpit, tous deux transparents, offrent au public une vue imprenable sur le conducteur installé derrière le volant. Renault précise d’ailleurs que « le pilote peut mieux mettre en valeur ses qualités d’athlète de haut niveau pour le plaisir de ses fans ». Lorsque l’on sait que lesdits fans sont majoritairement issus du sexe masculin, on comprend mieux pourquoi Renault a utilisé un « top » féminin sur ses photos.

Rapport poids/puissance d’une voiture de Scalex

Motorisée par un engin d’un mégawatt (1360 ch), la F1 du futur ne pèsera que 600 kg. Autant dire qu’elle est munie d’un rapport poids/puissance comparable à celui d’une voiture de Scalextric. A l’extérieur, la F1 du futur est munie d’éclairages LED « actifs » intégrés dans les roues et donnant différentes informations (position du pilote, situation énergétique de la voiture…) qui auront pour objectif de faciliter la compréhension des spectateurs et téléspectateurs. Dans l’habitacle, un écran numérique placé au centre du volant indique au pilote sa position au « fan rank », un classement établi par les réseaux sociaux qui récompense d’un boost le pilote le plus méritant.

Autonome

Reste que la R.S. Vision intègre tout de même quelques dispositifs de conduite autonome. Ces derniers s’activent lorsqu’un incident en course est à déplorer (safetycar, virtual safety car, drapeau jaune…) ou lorsque la voiture roule en peloton (interdiction de dépasser, vitesse limitée,…). L’objectif du dispositif est de limiter les risques de suraccident et de garantir la sécurité des pilotes et des commissaires.

Outil de séduction

Sur le plan du design, la F1 du futur pensée par Renault se veut plus belle, plus impressionnante aussi. Renault la présente d’ailleurs comme un véritable outil de séduction, non seulement pour les fans mais aussi pour ceux que la discipline n’attirait pas. Le cockpit fermé protège le pilote des débris et autres éléments qui risqueraient de venir le frapper de plein fouet. Cette bulle aérodynamique est réalisée en polycarbonate ultra résistant aux chocs et aux flammes. Elle est encadrée par deux tiges de sécurité en titane capables de se déployer en quelques millièmes de secondes lorsque la voiture se retourne.

Pas de commentaire

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!