BMW ET AUDI: DES « PROJECT ONE » DANS LES CARTONS?

Des hypercars hybrides à l'étude chez les premiums allemands?

BMW

Selon le vice président du groupe BMW, Dirk Hacker, le département sportif de la firme de Munich, BMW Motorsport, aurait en sa possession toutes les armes pour s’attaquer au segment des hypercars hybrides. Néanmoins, pour l’heure, un tel projet ne serait pas à l’ordre du jour. C’est en tout cas ce qu’il a expliqué aux journalistes du magazine anglais Autocar: « Nous nous concentrons davantage sur la mobilité du futur (NDLR: entendre par là une mobilité autonome et électrique) que sur le développement d’une hypercar. Mais si nous décidions de faire une super voiture de sport, nous pourrions le faire. »

Audi

Du côté d’Ingolstadt, on temporise également la mise au point d’une hypercar hybride. La raison? Les ingénieurs d’Audi Sport donnent la priorité au développement de produits rentables, à savoir des SUV sportifs (sans doute un RS Q5 ainsi qu’un RS Q8). C’est ce qu’avait expliqué Stephen Winkelmann, alors patron d’Audi Sport (devenu CEO de Bugatti depuis) en aout dernier dans les lignes d’Automotive News: « Être présent dans le segment des SUV est très important car c’est un marché en pleine croissance. Et puis, nous avons des voitures fantastiques en termes de design et de performance. » Cela dit, l’homme reconnait également tout l’intérêt qu’il y a à mettre au point une hypercar: « Je pense que non seulement la marque la mérite, mais qu’il y a également une demande de la part des clients ». Pour mettre au point une telle voiture, la firme d’Ingolstadt pourrait facilement puiser son inspiration dans l’E-tron FE04, sa monoplace de Formule E.

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!