BUEMI EN F1 SUR LE GOTHARD

Au volant d'une Red Bull RB8, Sébastien Buemi s'est attaqué à l'une des routes les plus célèbres de Suisse, la Tremolastrasse.

Habitué à faire évoluer des véhicules parés de ses couleurs dans des endroits inédits — on pense notamment au Franschhoek Pass, un col de montagne en Afrique du Sud ou un village fantôme du Nouveau-Mexique —, Red Bull aime également emmener ses monoplaces de Formule1 sur des surfaces tout à fait insolites comme la glace, la neige, ou même le sable. Plus récemment, le 20 septembre dernier, le fabricant de boissons énergétiques s’est attaqué à un revêtement certes moins impressionnant mais tout aussi cassant: des pavés. Et pas n’importe lesquels puisqu’il s’agit de ceux qui composent la route du Tremolastrasse.

Effectivement, il y a deux mois, le team Red Bull a établi ses quartiers en Suisse, dans le Tessin, sur le col du Saint-Gothard. Armé d’une F1 RB8 de 2012, Sébastien Buemi s’est lancé à l’assaut de cette route qui semble pour le moins inadapté à une F1. Pas un problème pour notre compatriote qui ne semble avoir fait qu’une bouchée des 24 virages qui composent les quatre kilomètres de montée.

«Rouler en Suisse était interdit depuis de nombreuses années, donc avoir la possibilité de piloter une F1 en Suisse, sur les routes les plus belles, c’était incroyable. » a déclaré Buemi avant de conclure par un «Je m’en souviendrai longtemps. »

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!