MERCEDES-BENZ CLASSE G: VICTOIRE AU DAKAR EN 1983

L'édition 2018 du Dakar a démarré le 6 janvier dernier. L'occasion pour Mercedes de faire la promotion de son Classe G, un véhicule qui s'était illustré lors de l'édition de 1983, et qui sera bientôt remis à jour.

En 1983, le Mercedes-Benz 280 G remportait la cinquième édition du Paris-Dakar. A son volant, un pilote de renom, le belge Jacky Ickx. Sur le siège passager, un monument, l’acteur français Claude Brasseur. Comme son nom l’indique — G signifie “Geländewagen”, ce qui, en français, signifie tout-terrain —, le Classe G est un véritable 4×4. Baroudeur par excellence, le Classe G était alors reconnu pour sa fiabilité et ses capacités de franchissement. Outre l’exemplaire victorieux, c’est une flopée de Classe G que le constructeur de Stuttgart avait engagé cette année-là à l’épreuve mythique. Parmi eux, quatre se classeront dans le top 10.

Aujourd’hui, l’actuel Mercedes Classe G s’apprête à tirer sa révérence; une nouvelle mouture de l’engin sera dévoilée lors du prochain salon de Détroit, un évènement qui se tiendra du 14 au 28 janvier prochain. De ce nouveau véhicule, on n’a encore rien vu sinon une photo de son habitacle. Lequel se pare, standing Mercedes oblige, des dernières technologies d’info-divertissement. Ultra moderne, la planche de bord mêle en effet luxe et technologie. Pour le reste, les premières photos espion de l’engin laissent à penser que le design très carré de l’engin sera conservé. C’est qu’il est dangereux de retoucher trop en profondeur un un modèle aussi mythique que ne l’est la Classe G.

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!