RENAULT: 4 R5 ALPINE ENGAGÉES AU MONTE-CARLO HISTORIQUE

Quatre Renault 5 Alpine Groupe 2 prendront part le 2 février prochain à la XXIème édition du Rallye Monte-Carlo Historique.

Il y a 40 ans, en 1978, Renault Sport tentait un pari un peu fou: défendre ses couleurs en course en utilisant une petite auto à traction avant, en l’occurrence une Renault 5 Alpine Groupe 2. Au volant de cette dernière, Jean Ragnotti s’illustrait dès la première année, en terminant 2ème au général et premier de sa catégorie. C’est que, face aux conditions climatiques extrêmes, la petite bombinette s’en était sortie à merveille, brillant autant par sa maniabilité que par sa légèreté.

« Planche à roulettes »

Également sur Renault, Guy Fréquelin fera également partie du podium, en décrochant la troisième place. De cette performance collective provient le surnom amical donné à la voiture: « planche à roulettes ». C’est le début d’une belle série qui se poursuit en 1979 avec une 2ème place au Tour de Corse. La Renault 5 tient donc tête à la concurrence et va conclure en beauté sa carrière sportive: cette voiture permet à Jean Ragnotti, associé à Jean-Marc Andrié, de s’attribuer le championnat de France des rallyes en 1980.

Quatre équipages

En 2018, soit 40 ans après la victoire de 1978, quatre Renault 5 Alpine Groupe 2 prendront part à la XXIème édition du Rallye Monte-Carlo Historique. Les voitures seront au départ de Reims le vendredi 2 février prochain pour arriver à Monaco le mercredi 7 février. Les quatre équipages Renault Classic seront constitués de Guy Fréquelin et Laurent Perquin (équipage n°5), Emmanuel Guigou et Michel Duvernay (équipage n°6), Christian Chambord et Patrick Fourestié (équipage n°7) et Patrick Henry et Jean Pierre Prévot (équipage n°8).

Teilen Sie uns in einem Kommentar Ihre Meinung zum Artikel mit!